• Dans 3 semaines déjà, c'est la rentrée des classes et plus les jours de vacances s'effacent, plus l'appréhension grandit...

    Cela peut sembler bizarre vu l'âge de nos enfants (6 ans et demi, et 5 ans), mais nous avons une relation avec l'école assez particulière...

    Ccette année est pire que les autres niveau angoisses de maman ! Et les classes qui s'annoncent surchargées n'aident en rien.

     ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Pour Choupinette, à part en moyenne section, cela n'a jamais été simple. Déjà, elle est de fin d'année (en accouchant 4 jours plus tard, elle serait dans la classe inférieure), du coup elle était toute jeune quand elle est entrée en petite section (2 ans et 8 mois). Et puis elle n'a jamais trouvé de véritable intérêt à l'école. Elle a toujours fait tout ce qu'on lui demandait, mais sans enthousiasme. Et puis les relations avec les autres (enfants comme adultes) étaient compliquées.

    Sauf en moyenne section donc, où elle avait une maîtresse géniale, à l'écoute et bienveillante.
    C'est la seule qui me parlait de ma fille et où je la reconnaissais dans ses paroles. Cette année là, Choupinette allait à l'école en courant et avec le sourire. Cela faisait plaisir à voir.

    Puis est arrivée la grande section, qui s'est fait à l'école primaire... et là, elle n'a pas du tout adhéré. Cela ne se passait pas forcément bien, que ce soit avec les autres élèves ou avec les adultes.

    Quand je dis que cela ne se passait pas bien, c'était psychologiquement. Car scolairement, elle a toujours réussi. Seulement Choupinette est une petite fille sincèrement gentille et qui, hélas, encaisse sans rien dire. Elle a beaucoup de mal à gérer la méchanceté de certains enfants. Heureusement elle se libérait un peu à la maison.

    Mais ses années de gs et cp lui ont fait énormément perdre confiance en elle... Elle nous a souvent sorti des phrases qui nous fendaient le coeur et nous alertaient sur son mal-être. Seulement quand on en parle aux enseignants, "c'est normal", ça les fait sourire même...

    Bref, je vais m'arrêter là pour Choupinette parce que si je commence à entrer dans les détails, je vais faire un article de 10 pages !

    Bientôt la rentrée

      ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Pour Loulou, c'était encore plus dur. Mais parce que lui, il garde pas tout à l'intérieur et extériorise très bien son mal-être lol

    Il a vite voulu aller à l'école car il voyait sa soeur y aller tous les matins. Donc il est entré en toute petite section... La séparation le matin était un peu difficile, mais sinon, ça se passait relativement bien. Puis en petite section, à partir de février, c'est devenu catastrophique. Pleurs tous les matins, angoisses dès qu'on prenait le chemin de son école etc... On a pensé que c'était à cause d'un petit garçon qui lui faisait un peu peur... Puis à une relation difficile avec des enseignantes... On a prit sur nous tout le reste de l'année en se disant que ça irait mieux en ms, car + de "travail" et le sport l'après-midi...

    Et en moyenne section donc, c'était pire (pleurs, hurlements quand je le laissais le matin, etc...). Il n'y était pas du tout heureux, même si bien intégré avec les autres enfants et avec une vraie affection pour les maîtresses. Nous avons tout essayé : l'écoute, la discussion, nous l'avons rassuré, avons été ferme... Mais rien n'y a fait.

    Aux vacances de Toussaint, nous avons craqué et l'avons déscolarisé. Nous avons décidé de lui faire l'IEF (Instruction En Famille), mais sans pression. Et c'était génial !

    J'ai très vite vu qu'il avait un niveau plus élevé que la moyenne section... En ne travaillant que très peu, il a vite eu un niveau de fin de grande section ! Il était surtout redevenu heureux, curieux, confiant.

    Puis je ne sais plus comment, nous avons évoqué l'idée d'une re-scolarisation, mais avec un saut de classe. Loulou a été emballé, surtout à l'idée d'être dans l'école de Choupinette. Il se sont mis à s'imaginer en train de jouer ensemble à la récré.

    Nous avons alors commencé les longues et couteuses démarches. Nous avons vu la directrice de l'école primaire, puis avons eu un entretien téléphonique avec le psy scolaire qui nous a demandé de voir une neuro-psy privée. Nous en avons vu une qui nous a tout de suite mis en confiance. Gentille, douce, bienveillante et à l'écoute, ce qui devient rare !... Après son bilan, elle nous a dit qu'il était clairement Haut Potentiel et que malgré une crainte côté émotionnel, elle était d'accord pour un saut de classe. Puis rdv avec le psy scolaire qui a eu en gros les mêmes conclusions. Ils ont tous les deux conseillés une re-scolarisation en grande section pour le mois de juin afin de le réadapter au rythme scolaire... Ce que nous avons fait ! Et là c'était reparti : pleurs, angoisses, il s'accrochait à moi... C'était horrible.

    Une conseillère de l'éducation nationale est passée lui faire des évaluations pour être sûre qu'il avait tous les acquis. Il les as, donc ok pour le cp...

    Bientôt la rentrée

      ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Et là, c'est dans trois semaines. J'appréhende beaucoup... Ils sont tous les deux contents d'être ensemble à la récréation mais c'est tout. J'espère que de rentrer dans l'école avec sa soeur aidera Loulou à être rassuré... J'espère aussi que Choupinette ne souffrira pas de cette solitude amicale vu qu'elle aura son frère à la récréation... 

    Bientôt la rentrée

    Il est clair dans nos têtes à tous que si ça ne se passe pas bien ce sera un retour à l'IEF ! Cette idée me plaît mais je ne veux pas les influencer. Et puis j'aimerai tellement qu'ils trouvent tous les deux un épanouissement et qu'ils gardent cette soif d'apprendre...

     

    Affaire à suivre !

    Bientôt la rentrée

    Pin It

    votre commentaire
  • "On passe sa vie [...] à faire la pluie, et le beau temps, pour des enfants, à qui l'ont ment..."

     

    Patrick a raison ! Et c'est donc du mensonge que je vais parler dans cet article. Pas des mensonges "graves", mais des "magiques"... le père-noël, la petite souris...

    Alors je ne suis pas là pour critiquer le fait de leur faire croire à tout ça. Nous le faisons, et en toute honnêteté, j'adore ce côté magique ! (enfin pour noël surtout).

     

    Mais il y a quelques jours, un soir, après que Choupinette ai perdu une nouvelle dent, elle et Loulou m'ont inondé de questions ! Et à chacune d'elle, forcément, je m'enfonçais de plus en plus dans le mensonge. Et pour la première fois, cela m'a dérangé....

    Parce qu'ils grandissent peut-être.... ou parce que je suis bien moins inspirée par la petite souris que par le père-noël... je ne sais pas...

    Toujours est-il que je me suis posé la question de savoir comment on va bien pouvoir se sortir de là ? pas tout de suite, mais d'ici 1 ou 2 ans maxi...

    Avant je m'étais dit que je leur dirais que cette magie s'arrête à un certain âge, et qu'après, c'est les parents qui prennent le relais. Parce que sinon ça ferait beaucoup trop d'enfants vu qu'il y en  a qui naissent chaque jour. Cela me semblait une solution acceptable pour les enfants. Mais au fond, on continue à leur mentir du coup !!

    Mais leur dire que finalement tout ça n'existe pas et n'a jamais existé, et que c'est nous depuis 6-8 ans qui mettons en scène ces événements... je trouve ça violent... ils vont juste entendre qu'on leur a menti toute leur vie (et ils n'auraient pas tord) !

     

    Mais y a t-il d'autres choix ? Y'a t-il une bonne issue ?

    J'ai encore un peu de temps devant moi, mais j'aime bien me préparer à l'avance pour tout...

     

     

    Si vous avez une solution pour sortir de ces histoires sans nouveau mensonge, et sans non plus leur dire qu'on leur a toujours menti, et casser tous leurs souvenirs par la même occasion... je suis toute ouïe !!


    votre commentaire
  • Hier, j'étais dans un magasin avec mes enfants. Lorsque nous étions à la caisse, une embrouille a commencée entre un couple et une autre dame. Un conflit bidon au départ qui a complètement dégénéré...

    Et là, ça paraissait surréaliste ! Le couple et la dame étaient séparés par trois caisses vides, et ils se "disputaient" à distance, tout en vidant leurs caddies sur le tapis, et en faisant profiter tout le magasin.

    Mais c'était d'un niveau.... remarques, insultes, menaces ! mais vraiment, des mots d'une grande violence (je leur ferais pas l'honneur de vous retranscrire ce qui s'est dit, mais vraiment naze et violent).

    Mais ce qui est malheureux là dedans, c'est que chacun d'eux avait des enfants à côté. Et il y avait plusieurs autres enfants aux caisses (dont les miens).

    Et là on imagine les enfants de ce couple (les insultes et très vilaines paroles venaient d'eux), quand à l'école ils vont avoir un conflit, est-ce qu'ils vont écouter, discuter et essayer de régler calmement les choses ? à mon avis non... ils vont forcément se mettre à insulter et menacer le copain ! Alors comment espérer un monde meilleur pour les futures générations quand notre génération à nous montre un exemple si pitoyable ?

     

    Ce qui me rassure, c'est que ma Choupinette, du haut de ses 6 ans, a trouvé ça nul et m'a dit que ça servait à rien. Et quand je lui ai demandé si elle avait compris tout ce qu'elle avait entendu, elle m'a dit que non, mais qu'ils criaient très fort. Elle a compris un gros mot, mais le reste non. En même temps, ça m'aurait étonné qu'elle comprenne tant c'est éloigné de notre façon de parler à nous, comme à tous les gens qu'on a pu côtoyer...

     

    En fait ça m'a fait penser à une conversation que j'ai eu dernièrement, où on disait que si notre génération apprenait l'empathie, le respect, l'entraide à ses enfants...  du coup la génération de nos enfants ferait pareil avec leurs enfants etc etc, ! et il faudrait seulement quelques générations pour fortement réduire les guerres, les agressions, les conflits inutiles....

    Mais quand je vois ça, ça me rends pas très optimiste....

     

    Cela m'a également fait penser à une image que j'ai partagé sur ma page facebook, provenant de la page My kid is happy... je vous la remets ici....

    Quel monde....

    Pin It

    4 commentaires
  • Vous vous souvenez du défi 21 jours d'éducation positive dont je vous ai parlé ici ?

    Voici un petit bilan des 10 premiers jours !

     --------------------------------------------------------------------------

    Je n'ai pas entièrement suivi la consigne, dans le sens où je n'ai pas fait les jeux chaque jours... du coup, les 10 premiers jours m'en ont plutôt pris 20.... manque de temps certains jours, oubli... mais je pense pas que ce soit vraiment un problème. Je préfère le faire en plus longtemps, plutôt que de me "forcer" à le faire tous les jours et à bâcler l'exercice.

     

    J'ai un avis très positif sur ce défi ! Il ne nous a pas donné envie d'entrer dans l'éducation positive car nous somme déjà dedans depuis longtemps, mais pour des personnes qui découvrent cette méthode, je suis sûre que ça peut les convaincre de s'y mettre ! Et pour les gens qui l'appliquent déjà, ça donne envie d'approfondir, et ça donne de nouvelles idées.

    Sur les 10 jours, mes enfants et moi-même, avons adhéré à 7 jeux, et 1 que nous testerons plus tard. Les 2 autres autre étaient sympas, mais ça ne nous correspondait pas.

    Je vais vous parler de notre ressenti sur chaque jour, sans pour autant vous expliquer en quoi consistait le jeu ! comme ça, si vous vous lancez, ce sera plus intéressant de découvrir chaque jour l'exercice ^^

      --------------------------------------------------------------------------

    • Jour 1 : Les disputes.

    Alors, les enfants ont adoré ce jeu ! On l'a d'ailleurs refait au moins 5 fois (et encore parce que c'est moi qui ai dit stop à la sixième...)

    Ca n'a pas arrêté les disputes hein ! c'est pas miraculeux. Mais c'est pour montrer aux enfants qu'ils sont capables de trouver des solutions à leurs disputes. Ils m'ont d'ailleurs demandé il y a deux jours à y rejouer... on va peut-être le faire, puis enchaîner la suite du défi au jour 11.

    •  Jour 2 : Le linge sale.

    Un jeu très rigolo pour apprendre aux enfants à ranger leur linge sale.  Dans la tête de mes enfants, je pense que le sol de leur chambre doit soit ressembler à une panière à linge... soit être tellement moche qu'ils ont décidé de le recouvrir de linge.... du coup cet exercice était parfait pour nous.

    Il a très bien fonctionné ! Là encore, ils ont rallongé le jeu...  mais au final, plus de linge par terre ! ils allaient même voir sous le lit au cas où ils en auraient oublié un !

    Par contre, je n'ai pas réussi à l'appliquer au quotidien, pour un problème côté technique (mais je n'en dis pas plus, vous verrez en faisant le défi wink2 )

    •  Jour 3 : Les émotions.

    Ce jeu est fait pour que les enfants puissent reconnaître les émotions. Bon ici, ils les connaissent (fan du dessin-animé Vice Versa, ça a aidé !), mais j'ai décidé de quand même le faire. Et j'ai eu raison !! Que de fou-rire !!  On l'a fait pendant un bon moment ce jeu là aussi, et on a trop rigolé ! C'était top !

    •  Jour 4 : Les crises de colère.

    C'est un exercice qui a pour but d'apprendre aux enfants un nouveau réflexe quand une crise de colère commence.

    C'est un jeu très drôle à faire ! Il faudra qu'on le refasse quelque fois pour voir si ça fonctionne au quotidien... parce qu'un réflexe ne s'acquiert pas en faisant juste une fois le jeu (hélas...)

    •  Jour 5 : Le coucher facile.

    Je l'avoue, j'étais très sceptique en voyant la vidéo. Et finalement, j'ai été agréablement surprise !! on ne le fait pas tous les soirs, mais parfois oui !

    Ca fonctionne, mais encore une fois, ce n'est pas miraculeux. Quand Choupinette décide qu'elle ne veut pas dormir, qu'elle garde les yeux ouverts, jouent avec ses coussins ou doudou, ben elle dort pas ! quoi qu'on tente...

    •  Jour 6 : Le rangement.

    Alors ce jeu là, on ne l'a pas fait... pour deux raisons :

    1. nous avons deux ou trois jeux déjà pour le rangement qui fonctionnent bien ! (quand c'est un bordel raisonnable)

    2. ça doit fonctionner mais quand il n'y a pas beaucoup à ranger. Et comme là les chambres, c'est Armageddon, c'était trop compliqué à mettre en place.

    •  Jour 7 : Les solutions aux problèmes.

    Un jeu pour faire comprendre à un enfant qu'il existe toujours plusieurs solutions à un problème.

    Ce jeu est très intéressant et très rigolo ! Les enfants trouvent des problèmes et des solutions étonnantes ! Parfois très drôle, parfois très très bien pensées !

    •  Jeu 8 : Les conflits.

    Pour essayer d'aider les enfants à se calmer en cas de conflit.

    Encore une fois, très rigolo à faire ! Par contre, difficile à appliquer au quotidien. J'ai essayé une fois avec Loulou, mais ça n'a pas marché. Je pense qu'il faut insister, refaire le jeu, pour que ça devienne plus naturel. Mais l'idée est excellente !

    •  Jour 9 : Mettre et débarrasser la table.

    Alors celui-ci n'a pas fonctionné chez nous. Ils n'ont pas été emballé, je n'ai pas insisté.

    •  Jour 10 : les devoirs.

    C'est une solution pour augmenter la concentration de l'enfant lors des devoirs. Je ne l'ai pas fait parce que déjà, je n'avais pas ce qu'il fallait à la maison. Et en plus, Choupinette étant en cp, elle n'a pas encore besoin de trop de concentration. Par contre s'il y avait un truc pour l'enthousiasme des devoirs, je serais preneuse lool

    --------------------------------------------------------------------------

    lVoilà ! nous allons continuer la deuxième partie de ce défi ! Le bilan de la première partie est vraiment positif, et je vous le conseille ! C'est gratuit en plus, il n'y a vraiment rien à perdre, et tout à gagner ! Le défi, c'est ici !

    Défi éducation positive - partie 1

    Pin It

    2 commentaires
  • Anniversaire super-héros

    Le week-end dernier, c'était l'anniversaire de loulou avec les copains.

    Pour ses 5 ans, il avait choisi le thème Avengers/super-héros ! J'adore préparer les anniversaires des enfants, et là, les idées fusaient dans ma tête !!

    Par contre niveau organisation, j'ai beaucoup de progrès à faire. Entre les jours fériés, les ponts etc j'ai vraiment pas vu le temps passer ! Et je me suis rendue compte le mercredi que je n'avais préparé qu'une seule chose alors que l'anniversaire était le samedi... j'ai donc dû revoir tous mes objectifs déco à la baisse.

    Et bien sûr, ce jour là, la pluie était prévue.... j'avais trouvé pleins d'idées de jeux à faire dehors...  il fallait donc revoir tout ça aussi grrrr

     

    Bon finalement, on a réussi à finir quelques trucs quand même dans les temps ! Les enfants se sont amusés et loulou était ravi ! Donc même si ça aurait pu être bien mieux, l'essentiel était là !

    Anniversaire super-héros

     ---------------------------------------------------

    Pour les invitations, j'avoue que cette année j'ai fait super simple....  mais je crois que tout le monde les a aimées quand même, ouf !

     Anniversaire super-héros

    Pour la déco, vu le temps que j'avais, heureusement que j'avais pris pas mal de choses dans les caisses à jouets !! et aussi que super-papa m'a bien aidé !

     

    Pour mettre les enfants dans l'ambiance, j'ai découpé des capes dans des morceaux de tissus récup', en suivant ce patron (sauf que moi j'ai fait en bien plus simple par manque de temps !). Papa a ensuite imprimé puis plastifié les logos des super-héros ! Un coup de colle chaude pour mettre un morceau de scratch sur le logo et un sur la cape, et le tour est joué !

     Anniversaire super-héros

    J'ai également collé des plateaux sur les deux plus grosses figurines de mon fils, et ça a fait des supports parfaits pour les gâteaux individuels ! J'avais imprimé des ronds avec les personnages d'avengers, puis découpé. Ensuite, j'ai juste collé des cure-dents derrière, pour faire des jolis pics déco !

     Anniversaire super-héros                          Anniversaire super-héros

    Sur un morceaux de polystyrène recouvert de papier aluminium, nous avons planté des sucettes, auxquelles nous avons ajouté une cape ! Il n'y avait qu'à imprimer et découper ! 

    Anniversaire super-héros

    Papa a aussi fait un super montage photo en ajoutant loulou avec les avengers ! ça rendait vraiment bien ! Encore mieux en vrai que sur la photo !

    Anniversaire super-héros

    Pour décorer un petit peu le reste de la pièce à moindre coût, j'ai peint 4 petites toiles, pour représenter Hulk, Iron man, Captain America et Thor. 

    Anniversaire super-héros 

    Anniversaire super-héros Anniversaire super-héros Anniversaire super-héros Anniversaire super-héros 

    Pour la table, rien de folichon. Un gâteau fait à l'arrache, et des pots de bonbons surveillés par un super-héro ou une super-héroïne (merci mcdo qui avait mis les bons jouets au bon moment !!).

     Anniversaire super-héros

    J'ai tenté de faire un gâteau de bonbons comme le bouclier de Captain America ! Très simple à faire, mais très long aussi.... 

    Anniversaire super-héros

     

    Déroulement de la journée :

    Quand un enfant arrivait, il choisissait une cape de super-héro. Puis ils jouaient dans la chambre, le temps que tout le monde soit là.

    Nous avons commencé par le jeu de la "punch box". C'est une idée que j'avais vu ici, et que j'ai trouvé super sympa. Les enfants ont en effet bien aimé aller casser le papier pour prendre les petits cadeaux ! Par contre, on a manqué de temps, et du coup, on a pas pu décorer le carton. Le jeu était donc sympa et apprécié, mais esthétiquement pas beau !

    Anniversaire super-héros

    Comme il pleuvait, je n'ai hélas pas pu faire tous les jeux prévus pour dehors... nous avons quand même fait le jeu des épingles, mais bon, à l'intérieur il n'y a pas beaucoup de place pour courir et le niveau sonore était très élevé !! ^^  Malgré cela, vu les rires et vu qu'ils ont tous voulu faire trois parties, c'est que c'était sympa quand même.

    Anniversaire super-héros                    Anniversaire super-héros

    Pour ce jeu, rien de plus simple ! Deux, trois ou quatre épingles accrochées dans le dos. Au top départ, il faut essayer de décrocher les épingles des autres sans se faire décrocher les siennes. Normalement, une fois qu'un enfant n'a plus d'épingles, il est éliminé, et le dernier qui a encore une épingle a gagné. Nous, nous avons décidé qu'une fois qu'un enfant n'a plus d'épingles, il a le droit de continuer à essayer de décrocher celles des autres, sinon, c'est trop long pour eux d'attendre, et frustrant de regarder les autres jouer...

     

    Après, loulou a ouvert ses cadeaux ! il a été bien gâté et a eu des cadeaux top !!

     Anniversaire super-héros                      Anniversaire super-héros

    Il a ensuite soufflé sa bougie ^^ 

    Anniversaire super-héros

    Après le goûter, les enfants ont un peu joué dans la chambre. Pour finir, ils ont fait la pêche aux cadeaux. Dans des petits sachets plastiques, nous avons mis un oeuf surprise, un marque-page et des pièces en chocolat. Puis avec une canne à pêche en plastique, ils ont dû attraper leur paquet !

    Pour les filles : oeuf surprise "princesses" et marque-page "reine des neiges"

    Pour les garçons : oeuf surprise "cars" et marque-page "avengers"

     

    Les enfants ont ensuite joué au salon avec les dinosaures de loulou en attendant les parents.

     

    Malgré le temps, ce fut une bonne journée. Les enfants se sont, je pense, bien amusés et étaient contents de leurs petits cadeaux.

     

    Petite photo souvenir ! (il manquait trois enfants qui ne voulaient pas faire la photo)

    Anniversaire super-héros

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique