• anniversaire theme pikachu

    Comme vous le savez (ou pas…), Emy a fait 7 ans fin Décembre.

    Mais elle n’a fêté son anniversaire avec les copains qu’en Janvier.

    Cette année c’était un peu compliqué à organiser… des copains de son ancienne classe, des nouvelles copines qui pratiquent l’instruction en famille, et une copine du voisinnage.

    J’étais inquiète parce que ce sont des copains d’univers différents, et j’avais peur que cela fasse des groupes en fait.

    Mais nous nous sommes lancés ! Donc après avoir choisi les invités, il fallait choisir le thème !

    Quelle surprise, quelle stupéfaction, quel étonnement, quelle stupeur quand elle m’a annoncé que son choix de thème était : PIKACHU !! winktongue

    Alors moi ça m’allait bien, je le trouve trop mignon ce Pika ! Et puis pour décorer, il y avait déjà tout ce qu’il faut dans la chambre de ma choupinette !

    C’est parti pour les préparatifs !!

     

    Les invitations :

    J’en ai fait des assez simples car je m’y suis prise tellement tard que je n’avais pas non plus trop de temps…. Après avoir fait un petit montage de pikachus, je les ai imprimées puis plastifiées. 

    Invitation anniversaire pikachu

    Les gâteaux :

    Nous sommes assez difficiles en gâteaux, donc j’ai fait ceux que les enfants aiment, à savoir gâteau au chocolat et gâteau à la vanille. Tout simples, mais ils ont eu un grand succès.

    Le gâteau à la vanille

    Je l’ai fait dans un grand moule rond. Je l’ai ensuite juste saupoudré de sucre glace.

    A côté de cela, j’ai fait une pâte à sucre jaune au thermomix. Une fois étalée, j’y ai découpé une forme de Pikachu. J’ai fait fondre du chocolat, et à l’aide d’un pinceau fin, j’ai fait le contour, le visage etc… 2 fraises tagada pour les joues, et le tour est joué ! Plus qu’à le placer au centre du gâteau.

    Anniversaire thème Pikachu

    Mamie avait offert à Emy des bougies de son personnage favori, j’en ai donc placé 7 tout autour !

    bougies pikachu

    Les gâteaux au chocolat

    Je les ai fait dans des petits moules individuels. A tout les anniversaires, les enfants veulent prendre ceux-là en priorité !

    gateau individuel pikachu chocolat

    A l’ordi, papa a fait des petits ronds avec des Pikachus différents trop choupinoux ! Nous les avons imprimés puis découpés, et enfin nous avons scotché un cure-dent derrière chaque rond. Il ne restait plus qu’à en planter un dans chaque gâteau individuel ! 

    gateau chocolat pikachu

    Les jeux :

    Pour les autres anniversaires, j’avais préparé pleins de jeux. Mais à part au premier d’Emy, je me suis rendue compte que ce n’est pas évident de motiver tous les enfants à venir participer… les enfants aiment bien rester dans les chambres, regarder tous les jouets, fouiller dans les caisses etc…. j’ai donc décidé de ne préparer que 3 petites activités, et les laisser jouer entre eux.

     

    Les poupées de bois :

    J’ai découpé dans du bois de 1 cm d’épaisseur des bonhommes. J’avais aussi préparé des vêtements en tissu ou en papier, ainsi que des yeux mobiles. J’avais collé à l’arrière de chaque morceau un petit scotch double face.

    Anniversaire thème Pikachu

    Les enfants ont donc pu habiller leur bonhomme, leur dessiner un visage, des cheveux etc….

    bonhomme en bois

    Ils y ont passé un petit moment, et les résultats sont plutôt sympas !

    activité anniversaire

     

    Les ballons de bonbons :

    Nous avions accroché des ballons avec quelques bonbons dedans. Le but étant que les enfants éclatent un ballon chacun pour recevoir une pluie de bonbons !

    ballon anniversaire

    Côté technique, nous aurions dû tester à l’avance ! Les pics que nous avions faisaient un trou trop petit, ce qui fait que le ballon se dégonflait au lieu de s’éclater. Ce n’est qu’au 3ème tour que nous avons changé de technique, et papa portait chaque enfant sur ses épaules, et les ballons étaient coupés avec un ciseau. Là, ça faisait vraiment l’effet escompté mais par contre, ce n’était pas vraiment pratique…. On ne renouvellera pas ! lol

    Côté amusement, cela a très bien fonctionné ! Dégonflés ou éclatés, c’était quand même plutôt rigolo ! Et en revoyant les vidéos, je me rends compte que ça leur a bien plu. 

    pic ballon

    La chasse au trésor :

    Alors cette année, pas de chasse au trésor comme je fais d’habitude ! Pas le temps, pas l’envie… donc pas d’énigmes, mais des paquets cachés dans le salon. Les noms étaient sur les paquets donc le temps que chaque enfant trouve le sien, il a fallut un petit moment !! 

    chasse au tresor

                                            tresor trouvé         trouver les paquets 

     

    La décoration :

    Là encore, pas eu trop le temps de faire grand-chose…. Mais encore une fois, je me suis rendue compte que ça suffisait largement.

    Sur le buffet de l’entrée, j’ai installé quelques une des peluches et des figurines d’Emy. Un beau meuble jaune !!

    decoration anniversaire pikachu

    Papa a fait une très belle affiche que nous avons accrochée au mur, entourée de petites décos de papier, trouvées chez Action.

    affiche anniversaire pikachu

    Nous avons imprimés des visages de pikachu que nous avons collés sur chaque verre rempli de pop-corn, et sur les bouteilles. Cela faisait un rendu très sympa sur les verres !

                                   verres pikachu        bouteilles anniversaire pikachu

    table anniversaire pikachu

     

    La journée :

    Quand les enfants sont arrivés, ils ont d’abord joué avec la table de hockey que nous avions sortie du garage. Ensuite, ils ont passé un moment dans la salle de jeux.

    L’heure de souffler les bougies est très vite arrivée !

    bougies gateau pikachu

    Ensuite, ouverture des cadeaux, et dégustation des gâteaux.

                                       ouverture des cadeaux     cadeau Pikachu

     

    Puis jusqu’à l’heure des parents, ils ont alternés entre salle de jeux et activités prévues.

     

    Bilan :

    Cela s’est finalement très bien passé entre les enfants, même si j’ai pas l’impression que les filles et les garçons se soient beaucoup mêlés…

    Niveau organisation, cela a largement suffit ! Tout le monde avait l’air content ! cool

    A la fin de la journée, Emy m’a même dit que c’était le meilleur anniversaire ! comme quoi…

    Par contre pour les prochains, j’aimerais vraiment faire cela de manière plus intimiste, en invitant que 3 copains par exemple… à voir ! Le prochain ce sera en mai pour Léo ^^

    frere et soeur pikachu

    Pin It

    10 commentaires
  • Ceux qui nous connaissent en « vrai » et ceux qui nous suivent régulièrement le savent, nous tentons d’appliquer une éducation positive et bienveillante à la maison.

    Nous avons commencé il y a 4 ans environ il me semble, et ça porte ses fruits.

    Bref, cet article n’est pas prévu pour vanter les mérites de cette méthode éducative, mais plutôt pour parler d’aujourd’hui, où je n’y arrivais pas….

    Cela fait deux ou trois jours que j’ai du mal à garder mon calme et à gérer positivement les conflits… je m’en rends compte et je travaille à dépasser cela.

    Donc cet après-midi, Léo a eu une tempête émotionnelle au moment où il a fallut aller au foot. Je n’avais pas l’énergie, et soyons honnête, pas l’envie de gérer cela… je me suis donc agacée, ce qui bien entendu, n’a rien réglé. Je suis déjà convaincue depuis des années que les cris, les menaces, les punitions etc ne sont d’aucune utilité. J’ai haussé le ton et puis je me suis mise sur le canapé pour tenter de faire redescendre la pression.

    Emy me demande où sont les vêtements de foot (j’ai réorganisé les armoires et ils ne sont pas visibles). Toujours énervée, je lui dis d’attendre avant de s’habiller, qu’on soit au moins sûrs qu’on y aille.

    Et pendant que je me calmais, elle est venue chercher son frère et l’a emmené dans la chambre. Elle lui a parlé, elle l’a motivé pour aller au foot. Elle a réussi à trouver les vêtements de foot et s’est habillé. Elle a aidé son frère à s’habiller, surtout pour les grandes chaussettes bien sérrées (quelle galère d’ailleurs ces chaussettes !). Elle a pris leurs protèges tibia et leurs crampons.

    Cela a vraiment apaisé l’ambiance. Nous sommes partis au foot de bonne humeur (enfin, autant qu’ils peuvent l’être quand ils vont au foot quoi….) et pour la première fois depuis septembre, ils ont même accepté que je rentre à la maison le temps de l’entraînement ! Elle m’a juste demandé de leur laisser du temps en plus pour jouer après le foot.

    Avant que je parte elle m’a dit « Ne t’inquiète pas maman, je vais bien m’occuper de Léo, je vais bien faire attention à lui ! ».

     

    Je vous raconte tout ça pour quoi ? sarcastic

    Juste pour dire que déjà, je suis trop fière d’elle ! Elle a vu que moi je ne pouvais pas gérer aujourd’hui, et elle a pris le relai, appliquant avec son frère ce que nous tentons d’appliquer avec eux au quotidien.

    Aussi pour dire que certains jours, on n’y arrive pas. C’est comme ça, nous sommes humains. Mais clairement, ce que nous avons fait jusqu’ici fonctionne ! Donc il ne faut pas lâcher.

    Là par exemple, au moment où j’écris, mon fils est dans une nouvelle tempête émotionnelle (oui, elles sont assez courantes depuis quelques temps…). Je suis partagée entre me « forcer » à aller l’accompagner à dépasser cette « crise », et l’envie de revenir à la méthode sévère, qui ferait que cela s’arrêterait rapidement (mais ne reglerait rien je le sais bien). Je n’ai choisi aucune des solutions, et je l’ai laissé se calmer tout seul….

    Je vais me ressaisir, et pour cela, je vais commencer par essayer de me coucher moins tard…

    Mais j’accepte que certains jours je n’y arrive pas. Je ne suis pas parfaite, je ne cherche pas à l’être. J’ai des faiblesses et je les assumes.

    Cela fait plusieurs fois qu’Emy me rappelle sans le savoir que ce que nous faisons fonctionne.

    Il y a environ deux semaines, quand elle a été malade, j’ai perdu un temps fou à enlever les peluches de son lit avant de pouvoir le nettoyer.

    Le lendemain je lui dit « Il va falloir que l’on trouve une solution, parce que je perds vraiment beaucoup de temps à vider les peluches de ton lit… »

    Et là elle me répond : « Je comprends ce que tu ressens maman, mais moi j’aime les avoir autour de moi dans le lit… »

    Elle m’a bluffé en me répondant de la sorte ! et au final on a discuté calmement et on a trouvé une solution qui nous convienne à toutes les deux ! Et c’est vraiment génial.

    Il y a de cela 4 ans, je lui aurais juste dit qu’il fallait qu’elle m’enlève ses peluches de son lit ! Point barre.

     

    Bon, j’arrête avec toutes mes anecdotes personnelles tongue

    Ce que je veux dire c’est que c’est difficile d’être à l’écoute et bienveillant au quotidien, surtout quand on est fatiguée, malade ou autre… mais ça vaut vraiment le coup de persévérer, de ne pas lâcher, de se ressaisir. Nos enfants en sont la meilleure preuve ! 

    Quand maman n'y arrive pas....

    Pin It

    2 commentaires
  • Il y a quelques jours sur un groupe facebook, je suis tombée par hasard sur le post d’une personne qui évoquait une émission qui parlait d’éducation positive.

    Mon cœur s’emballe, je me vois déjà me faire un bon moment télé bien installée sur mon canapé !

    Puis je lis les 3-4 commentaires qu’il y avait à ce moment-là sous ce même post… et je déchante un peu. De ce que je comprends, certaines personnes cassent cette méthode.

    Mais bon, des détracteurs il en faut aussi, et selon comment le dialogue se passe, cela peut même parfois être enrichissant. En plus j’ai cru comprendre qu’ils avaient interviewé Isabelle Filliozat donc cela devrait aller.

    A un moment où les enfants jouaient tous les deux tranquillement, je me pose donc bien confortablement dans mon canapé, sous ma couverture et commence à chercher cette émission, dont je n’avais jamais entendu parler (en même temps, on ne regarde quasi jamais la télé hors netflix…) : les terriens du dimanche.

    Après recherche je vois que ça passe sur C8. Je vais donc dans le replay, et là…. Je vois la photo de… de…. de…. Thierry Ardisson ! Et alors là, j’hésite franchement à lancer l’émission, car je ne supporte tout simplement pas cet homme que je trouve hautain, irrespectueux et désagréable (entre autres !).

    Attention spoil : mon avis sur lui a évolué suite à cette émission !

    Allez, ma décision est prise, je le lance ! Mon homme s’étant réveillé entre temps, on le regarde ensemble. L’invité était Bernard de la Villardière, qui a l’air d’être quelqu’un de sérieux donc c’est parti !

    Et là, heureusement que c’était un replay !! car en fait, c’était pas une émission sur ce sujet, mais un petit morceau de l’émission. Et après avoir essayé de tenir une dizaine de minutes, j’ai fait avance rapide !

    Et après 48 très longues minutes d’émission (et ouf pour moi seulement quelques minutes d’avance rapide), nous arrivons enfin au sujet tant attendu !

    Le titre est : « Education bienveillante, le mythe du parent parfait ».

    Bon, je vous l’avoue, ça commence déjà mal parce que le titre ne me plaît pas. Mais je me dis que si c’est emmené de façon à justement expliquer aux gens que nous, parents bienveillants, ne sommes pas parfaits et ne cherchons surtout pas à l’être, alors pourquoi pas.

    Et puis, Mr Ardisson commence à parler… et il explique donc que certains parents pronent une éducation bienveillante, sans cris ni fessés et qu’une loi pourrait donc interdire de donner une gifle à son enfant, et ça, sa chroniqueuse dont j’ai volontairement pas retenu le nom, en a sa claque (ah ah ah le jeu de mot ! je suis morte de rire…)

    Et là c’est le drame dans ma tête ! La chroniqueuse qui a choisi ce sujet est en fait pas du tout convaincue par cette éducation, bien au contraire même !

    Après cette toute simple présentation, le présentateur et sa chroniqueuse, très amusés commencent à parler.

    Ardisson comment par : « Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ? »

    Et donc cette grande professionnelle du journalisme (oui je vais essayer d’être bienveillante avec eux durant cet article) nous explique que ça avait déjà été évoqué, et que là un texte de loi est passé contre les veo (violence éducative ordinaire). Elle nous montre ensuite un morceau de la publicité contre les veo bien connue, que vous pouvez revoir ici.

    En gros elle dit que les veo ne font pas la différence entre battre son enfant et une petite fessée. Je ne fais pas cet article pour débattre de cela donc je vais passer.

     

    A la suite de cela, elle dit qu’ils ont été voir une spécialiste, qui n’est autre qu’Isabelle Filliozat. Et là je vous le dis, c’est une des deux seules parties intéressantes et intelligentes de l’émission.

    Après cette petite interview, ma colère n’a cessée d’augmenter !

    La chroniqueuse dit que ce qu’Isabelle Filliozat nous explique c’est que « mettre l’enfant au coin » c’est une violence, que « le culpabiliser en lui disant que ce qu’il a fait est mal et qu’il devrait avoir honte » est une violence, « ignorer l’enfant, lui dire que puisque tu t’es comporté comme ça, je ne te parle plus » c’est une violence !

    Là, je respire…. Les gens sur le plateau rigolent, font « non » de la tête comme si c’était abérrant….

    Et elle continue…. Et elle dit : « Et là vous vous dites, mais il me reste quoi ? »

    Alors je fais une pause dans la vidéo ! Sérieusement ??? si on enlève les fessées, les punitions, les humiliations, il nous reste rien ?? rien ?? aucun « arme » pour élever notre enfant ? Je suis toujours en 2018 ou j’ai pris la doloréan sans m’en rendre compte ??

    Mais je suis une guerrière et je continue ! Guerrière ou maso, j’hésite encore…. Surtout que je me retape cette crotte pour vous remettre les mots exacts.

    Elle dit donc qu’il va falloir arrêter de punir son enfant, arrêter de dire des choses méchantes à son enfant…

    Je refais une pause…. Non mais franchement ? elle est normale cette phrase ? comment elle peut la sortir de sa bouche sans se rendre compte que ce qu’elle dit est à vomir ?

    Bon, ouf, ils remettent Isabelle Filliozat ! Voilà la deuxième partie intéressante et intelligente de l’émission. Donc ils lui ont présenté des situations compliquées à gérer avec nos enfants, et où elle explique comment faire, en toute bienveillance.

    Après ce passage fort intéressant, Ardisson dit : « ah ah ! je sais pas où vous l’avez trouvé celle-là ! »

    Isabelle Filliozat stp ! C’est juste la prêtresse de l’éducation positive !! Quel manque de respect sérieux….

    Ensuite, les énormités continuent ! Bouse un jour, bouse toujours !!

    La chroniqueuse dit : « et donc, l’éducation bienveillante, ça veut dire que si y’a un problème, c’est de votre faute à vous les parents ! Donc je pense que ces gens là font beaucoup beaucoup de mal mais c’est en train de se répandre… »

    Sa dernière phrase, je l’ai écrite texto !!

    Donc nous, parents bienveillants, qui avons décidé d’élever nos enfants sans violences, sans humiliations et avec respect de l’enfant, nous faisons beaucoup beaucoup de mal ! Je n’en reviens pas d’entendre d’aussi grosses bêtises !

    Ca me touche et ça me rend triste…. Le monde a tellement de chemin à faire encore….

    Le « reportage » sur l’éducation positive étant terminée, l’invité et les gens du plateau y vont de leurs réactions.

    Bernard de la Villiardière, une réaction ?

    « J’ai donné la fessée à mes enfants, une ou deux fois par an, donc s’ils ont vu ce reportage ils vont peut-être courrir au commissariat pour porter plainte 15-20 ans après ». Je sais, c’est de l’humour mais le fond reste nul… Après il raconte une anecdote…. Et il ajoute « Ce que je conseillerais aux parents, c’est dites à vos enfants que vous les aimez, quoi qu’il arrive. Parce que moi mon père m’a cogné pas mal… même trop parfois…. Mais il m’a toujours dit qu’il m’aimais… et cet amour a toujours plus compté pour moi que tout le reste.»

    Alors, ça me rends triste pour lui, il le dit avec les yeux qui brillent un peu…. En gros il a été battu et ça c’est très triste. Mais par contre, je ne suis pas d’accord du tout avec le message ! En gros on peut frapper son enfant tant qu’on lui dit qu’on l’aime ? Parce que l’amour cautionne ou fait accepter les violences ? Dans ces cas là, les parents incestueux qui revendiquent aimer leurs enfants, on les met dans quel panier ? C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres ce genre de pensées !

     

    Les minutes restantes sont des déclarations d’amour à Aldo Naouri. Je vous avoue que je ne le connaissais pas, mais décrit comme « un génie qui fait l’éloge de l’autorité », je n’ai pas envie de le connaître plus que ça….

    Quelques exemples donnés par les gens présents sur le plateau :

    « Quand un enfant fait tomber sa cuillère la première fois, et bien il ne faut pas la prendre ! C’est le réflexe des parents : il la jette on la ramasse, il la rejette on la reramasse etc… et c’est comme ça qu’il devient le patron ! Il faut lui expliquer dès le départ qu’il n’est pas le patron ! »

    « Aldo Naouri dit que quand on est trop sympa avec les enfants quand ils sont petits, on se fait plaisir ! mais après ils ont une vie de merde ! Quand on est dur avec eux quand ils sont petits, on se fait moins plaisir mais après ils ont des meilleures vies ! Et je trouve que c’est assez génial. »

    Donc voilà ! Un reportage qui a duré 10 minutes ! Dont environ 6 de gros dégueulis !!

    J’ai spoilé au début en disant que mon avis sur Ardisson avait évolué… en effet, maintenant je le vomis ! Et je m’imagine bien avec une poupée vaudou à son effigie dans mes mains….

     

    Je tiens quand même à dire que je ne jette pas la pierre aux générations précédents la mienne. Pour la simple et bonne raison qu’ils n’avaient pas la multitude d’informations que nous avons à présent. Les nombreuses études des neuro-sciences par exemple qui montrent tout le mal que nos propos et nos gestes peuvent faire aux enfants.

    Je suis ultra convaincue par l’éducation bienveillante ! Ce n’est pas facile à mettre en place (quand on s’y prends tard comme moi du moins), mais une fois que c’est fait, c’est tellement plus beau et plus agréable à vivre !

    Quand je regarde mes enfants, je ne peux que militer pour cette forme d’éducation, essayer d’informer et d’aider autant que je peux, car vraiment ça vaut le coup ! Pour le climat familial déjà, et pour les personnes qu’ils seront adultes ! Je suis certaines que quand il y aura un maximum d’adultes élevés dans l’éducation positive, il y aura moins de guerres, moins d’agressions, moins d’incivilités….


    2 commentaires
  • Après plusieurs jours d’absence, nous revoilà !!

    Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très bonne année !! Que la santé soit bonne et que votre vie soit remplie d’amour et de merveilleux moments en famille ! ^^

     

    Pour ces quelques jours de vacances, il y a eu Noël, l’anniversaire d’Emy et le nouvel an. Beaucoup de bons moments, beaucoup de cadeaux, trop de nourriture et de couchers tardifs ! tongue

    Je reviens sur chaque évènement en photo !

     

    Noël :

    Nous avons peu de famille, donc nous avons fait un réveillon simple mais agréable ! Les enfants avaient leurs deux mamies, nous avons fait un bon repas. Puis nous avons essayé de berner le père-noël, et nous avons réussi !

    En fait, nous sommes tous allé nous coucher à 21h30 pendant la pause entre les entrées et le plat, pour qu’il croit que notre soirée était terminée et qu’il pouvait commencer sa tournée par chez nous. Et ça a marché ! Quand nous nous sommes levés une dizaine de minutes plus tard, les cadeaux étaient là !

    Déballage, surprise, joie ! les enfants ont été très gâtés et étaient très heureux.

                                         

                                         

                                         

            

    Puis nous avons commencé à monter les playmobils….

    Avant de repasser à table.

    Le reste de la soirée (qui s’est terminée à 2h30) a été composée de montage, jeux et nourriture.

    Une simple mais très bonne soirée.

     

    Anniversaire Emy :

    Depuis quelques années, nous avons une tradition pour l’anniversaire des enfants : la star du jour choisit le programme complet de la journée. Je vous avoue qu’au fil des années c’est le même programme, pour l’un comme pour l’autre !

    Donc le matin, c’était jeux vidéos (mais ils se sont déjà levés à 10h donc il ne restait pas non plus trop de temps), puis nous nous sommes préparés pour aller manger au quick.

    Après avoir mangé et joué, nous sommes allé à Acrojungle. Les enfants sont fous de ce genre de parc, comme tous les enfants je crois… mais là pour la première fois, nous n’y sommes pas resté très longtemps car il y avait vraiment trop de monde ! Pas une seule place pour s’asseoir… la misère !

    Ils ont quand même bien joué, mais c’était tellement blindé de monde que forcément, il y a eu des bobos… des grands qui sautent sans faire attention aux plus petits etc… et Emy a finit par prendre un coup dans le visage, et ça lui a suffit pour vouloir partir (et on a pas essayé de l’en dissuader !).

                                                  

    Nous sommes ensuite allé chez mamie pour souffler les bougies, manger le gâteau et ouvrir les cadeaux.

                                           

    Un temps de jeu pour découvrir quelques nouveaux jouets puis nous sommes rentré à la maison, en nous arrêtant au passage au mcdo pour prendre des menus à emporter pour les enfants.

    Nous avons terminé la journée par une soirée cinéma devant le dessin-animé « le monde secret des émojis ».

     

    Nouvel an :

    Alors chez nous, je vous avoue que c’est une fête qui ne nous intéresse pas du tout, et que bien souvent, nous ne fêtons même pas.

    Mais cette année j’ai eu envie de faire quelque chose mais qui nous ressemble.

    Nous avons donc préparé divers petites choses à manger, mais qui se consomment à la main, pour ne pas utiliser de vaisselle.

    Et en même temps que nous mangions, nous avons joué à des jeux de société ! Pleins de jeux de sociétés !

    Nous nous sommes couché très tard, et avons en tout fait 6h de jeux !!

                                          

    Le premier jeu de 2018 a donc été le Monopoly !!

    Nous avons vraiment passé une bonne soirée et je pense que c’est le début d’une tradition !

     

    Voilà pour nous ! 3 grands évènements, mais tous fêtés simplement !

     

    Et vous, plutôt simple ou très festif ces fêtes de fin d’année ?

    Pin It

    votre commentaire
  • Je viens de déposer les enfants à l'école pour ce dernier jour de la semaine. Voici un petit bilan de cette première semaine d'école....

     

    Choupinette (ce1) :

    Elle y va facilement, presqu'avec plaisir le matin ! Par contre elle n'a jamais réussi à s'intégrer dans sa classe, et plus les années avancent, pire c'est !

    Il y a pas mal d'enfants vraiment pas sympas avec elle, et elle a du mal à gérer tout ça. Elle passe de la tristesse à la colère, mais du coup n'est pas heureuse en classe. Heureusement elle aime sa maîtresse ainsi que le travail. Mais dès que le travail se fait en groupe, ça devient compliqué (enfin, en fonction de qui est dans son groupe).

    Hier par exemple elle était dans un groupe avec toutes les filles avec qui elle ne s'entend pas et elle l'a très mal vécu. Elle m'a dit qu'elles n'arrêtaient pas de la "gronder" pour rien, qu'elles se moquaient de ses affaires scolaires pokemon... même qu'elle n'avait pas le droit de rigoler parce qu'elle n'a pas 7 ans !

    Depuis l'année dernière on lui fait faire des "exercices" pour la confiance en soi. Du coup maintenant elle arrive à ne plus se laisser faire et à répondre, ce qui est déjà vraiment bien !

    Pour les récrés, elle les passe exclusivement avec son petit frère.

    Malgré tout ça, elle continue d'y aller tranquillement (enfin sauf ce matin car encore en colère de sa journée d'hier, et avec la peur d'être dans le même groupe)

     

    Loulou (cp) :

    Alors c'est très compliqué.

    Tous les soirs il commence à chouiner parce qu'il ne veut pas aller à l'école. Dès le lever c'est pareil, et ça, jusqu'à ce que l'on arrive devant le portail... donc le soir + le matin de 7h15 à 8h45 ! Avec parfois des pleurs, parfois des refus de sortir de la voiture ou de traverser le préau pour entrer dans l'établissement... Je suis tous les jours obligée de rentrer avec lui (alors que les parents n'ont pas le droit de rentrer car ils sont grands... ... ...), et d'attendre que la maîtresse vienne le chercher car sinon, il ressort de l'école !

    Et quand je le récupère à midi, il arrive en courant et me dit "c'était troooop bien !!", pareil à 16h !

    La maîtresse m'a dit que cela se passait très bien en classe, qu'il participait et qu'elle était agréablement surprise. Oui ok, mais moi je le vis pas du tout comme ça pour le coup !

    Quand on en discute, le seul point négatif qu'il nous donne c'est que le matin c'est trop long. Je l'entends et le comprends, parce que 3h30 de travail à 5 ans c'est fatiguant... mais de là à se mettre dans un état pareil chaque matin ??

    Et pour les récrés, et bien il les passe exclusivement avec sa grande soeur.

     ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    On va bien voir comment tout cela va évoluer, mais cette semaine était perturbante. Je suis assez paumée...

    Choupinette je vois bien qu'elle est en mal-être à l'école mais dit qu'elle aime, et y va sans problème.

     

    Loulou a l'air d'adorer quand il y est mais c'est un vrai combat chaque matin pour l'y emmener...

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? winktongue

    Bilan 1ère semaine d'école

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique