• Coucou tout le monde !

    Me voilà donc pour vous parler du dernier bilan par rapport à l’instruction en famille, pour l’année 2017-2018.

    Là encore, je vais reprendre mon programme fait en début d’année, que vous pouvez retrouver ici.

     

    Alors, nous avons fait de l’informel pour toutes les matières, hors maths et français (dont le bilan est ici).

    Tellement informel, que j’en ai même oublié de suivre le programme.

    Ce sera donc un peu difficile de faire un réel bilan de ce que nous avons fait, car nous apprenions au fil de nos envies, de nos sorties etc….

    Je vais donc "juste" reprendre le programme de base en voyant ce que nous avons fait ! Enfin surtout ce que nous n'avons pas fait winktongue

     

    Anglais à aïe aïe aïe… nous n’avons pas du tout avancé comme je l’avais prévu !! Mais nous allons corriger cela cette année !

    Je vous avais parlé d’un petit livre trouvé à Action. Nous ne l’avons pas du tout utilisé finalement. Je trouvais qu’il partait un peu dans tous les sens, sur tous les sujets… et comme nous étions débutant de chez débutant, je ne le trouvais pas adapté à notre situation. Je le garde cependant pour des révisions sympas quand nous aurons suffisamment avancé.

    Concernant les magasines d’anglais, ils sont certes très bien faits, mais à un niveau bien trop élevé pour mes enfants pour le moment.

    Fin mars, nous avons donc acheté un vrai manuel, avec cd, niveau cp. C’est « Je comprends tout »  et il est vraiment top !

    Nous avons donc réellement commencé l’anglais comme il faut mi avril….

     

    Histoire à J’avais prévu de voir 2 thèmes avec eux : le moyen-âge et la préhistoire.

    Finalement, j’ai réduit à 1 thème car sinon cela prend beaucoup de temps…. Et le but de l’ief était quand même de rester libre et de pouvoir profiter de vivre à un rythme tranquillou.

    J’ai donc gardé le thème du moyen-âge, et repoussé la préhistoire à cette année.

    gateau theme moyen age

     

    Géographie à Nous n’avons pas trop revu les planètes comme prévu. C’est un sujet que j’avais beaucoup vu avec Léo l’année précédente, et il n’avait pas forcément envie de revenir dessus. J’ai donc laissé tomber, et nous réviserons ce sujet cette année.

    En ce qui concerne la France et les continents, nous avons bien suivi ce passage du programme.

    Ils ont beaucoup aimé travailler sur les continents.

    Pour la France, nous avons vu rapidement que le pays était divisé en régions puis en départements. Ils ont situé les départements où des gens que nous connaissons vivent.

    Et puis nous avons travaillé sur Paris (article ici), avec un voyage dans la capitale que vous pourrez revoir ici.

    tour effeil

     

    Espace à Pour ce point au moins, nous avons fait ce qui était prévu ! Mais sans traces écrites, tout s’est fait sous forme de jeu !

     

    SVT à Alors pour cette partie, nous n’avons pas vraiment suivi le programme. Mais nous avons suivi leurs questionnements du moment, approfondis ce que nous pouvions voir en sortie ief ou en sortie en famille etc…

    Nous avons tout de même travaillé sur l’hygiène, l’alimentation, le corps, l’environnement, mais pas aussi scolairement que ce qui était prévu.

     

    EMC à Nous avons bien commencé le livre « Vivre ensemble » comme prévu. Mais nous sommes loin de l’avoir fini.

    Pour cette matière, la meilleure façon d’apprendre reste la vie, les autres et la discussion avec les enfants.

     

    Musique à Pas vraiment de « travail » là-dessus…. Ce sera un peu différent cette année.

     

    Développement personnel à Nous avons bien travaillé sur les émotions, à travers différents livres. Mais surtout pas beaucoup de conversations.

    Et l’ief a été très bénéfique à ce niveau-là, car les enfants ont vraiment repris confiance en eux.

     

    Divers à C’est encore dans cette catégorie là que nous avons le plus respecté le programme.

    Léo a appris à lire l’heure, et Emy a approfondi ses connaissances là-dessus.

    Ils ont tous les deux bien compris comment compter et rendre la monnaie.

    Ils ont également appris à se servir d’un ordinateur : ils savent aller sur internet, faire une recherche google, regarder des vidéos youtube (avec surveillance rassurez-vous), faire des petits montages photo sur photofiltre et ont commencé des toutes petites manipulations sur photoshop.

     

    Enfin, nous avons bien travaillé sur leurs arbres généalogiques, qu’ils ont beaucoup aimé faire !

    Bilan ief première année : autres matières

     

    Voilà, les bilans de notre première année d’ief sont maintenant terminés !!!

    Prochain bilan en septembre prochain wink2

    Pin It

    votre commentaire
  • costumes halloween

     

    C’est ça Halloween, c’est ça Halloween, Halloween ! Halloween ! Halloween ! Halloween…

     

    Oui, j’ai regardé le début de « l’étrange Noël de Monsieur Jack » il n’y a pas longtemps tongue

    Mais en commençant cet article qui va parler de cette fête, ben forcément j’avais cette chanson dans la tête…. Et si vous la connaissez, vous l’avez sûrement aussi dans la tête maintenant he

     

    Cette année fut donc notre tout premier Halloween !!

    C’est une fête qui personnellement ne m’a jamais attirée, sans non plus qu’elle me rebute. Manger des bonbons, moi ça me va cool

    Mais les enfants n’ont jamais voulu la fêter. Cela ne les intéressait pas et ils trouvaient que certains costumes ou décorations faisaient peur (ce qui n’est pas faux !).

     

    Mais après en avoir discuté ensemble en septembre, ils m’ont dit qu’ils aimeraient bien essayer cette année. Alors, on se lance !

     

    Début octobre, nous avons voulu acheter un peu de déco et des costumes. Parce que forcément, nous n’avons strictement rien sur ce thème à la maison.

    Et ben, ce n’était pas si simple de trouver des trucs pas trop effrayants et pas trop cher.

    Nous avons donc trouvé une partie des décos à Action, et le reste ainsi que les costumes à la Foir fouille. 

    deco halloween

    Et on fera comme pour Noël, on rachètera quelques bricoles chaque année pour compléter petit à petit notre déco d’Halloween.

    Allé, je vous raconte tout notre programme !

     

    • La déco 

    Comme nous n’avons pas encore grand-chose, l’installation a été assez rapide.

    Deux très grandes banderoles d’Action ont déjà suffit à nous mettre dans l’ambiance. Les deux toiles d’araignées avec leurs petites bébêtes à deux endroits du plafond. 

    toile d'araignee halloween

    Un squelette pendu au lustre et un fantôme accroché au rideau.

    fantome halloween

    Une adorable guirlande de fantômes et citrouilles (trouvées sur internet, imprimées et plastifiées avant d’être montées en guirlande).

    guirlande halloween

    Les petites sorcières et fantôme fabriqués par les enfants et voilà, tout était accroché !

    halloween

    Sur le buffet de l’entrée, j’y ai juste mis les trois sacs à bonbons trouvés à Action et une jolie carte faite par Emy.

    La petite touche de Léo avec une photo de Voldemor imprimée et plastifiée !

    decoration halloween

     

    Pour la porte d’entrée, là encore nous avons fait simple et surtout, avec les moyens du bord. Mais nous étions vraiment contents du résultat. J’ai donc imprimé pleins de chauve-souris, plastifiées et découpées (c’était loooong !). Ensuite les enfants se sont fait un plaisir de les coller un peu partout avec de la pâte à fixe.

    porte halloween

     

    • Les costumes

    Achetés à la Foir fouille pour 7€ chacun (bon celui d’Emy en coûtait 15 normalement mais ils ont fait une erreur d’affichage, rectifiée après mon passage tongue). Ils ont chacun pris un accessoire à 2€ pour compléter la tenue. Et voilà, mon adorable petit diable et ma jolie petite sorcière !

    Notre premier Halloween !

     

    • La chasse aux bonbons

    Nous avons donc fait notre première chasse aux bonbons dans notre village, chez les commerçants du centre-ville.

    Je n’étais pas super à l’aise, les enfants non plus au début… mais les commerçants ont super bien joué le jeu, adorables et généreux (très généreux pour certains).

    Ils ont bien rempli leurs sacs et forcément, étaient trop contents !

    recolte halloween

     

    • Le bain d’Halloween

    Après la chasse aux bonbons dans le froid, je leur ai proposé un bon bain (après tri et dégustation de quelques bonbons quand même hein !).

    J’avais vu une image passer sur instagram d’un bain coloré avec des jouets d’halloween. J’ai trouvé cela trop sympa ! Mais encore une fois, décidé au dernier moment, il a fallu faire avec les moyens du bord….

    Il n’y avait donc que du colorant alimentaire pour faire un bain orange, puis des araignées en plastique un peu partout ! J’aurais aimé y mettre plus de choses, mais les enfants ont adoré !!

    bain halloween

     

    • La soirée cinéma d’Halloween

    Ma partie préférée !

    Je devais faire des gâteaux, mais quand on a vu la quantité de bonbons que les enfants avaient eu, sans compter ceux que j’avais acheté moi, les enfants m’ont dit de laisser tomber le gâteau.

    Nous avons donc cherché un film sur le thème d’Halloween, adapté aux enfants hyper-sensibles et que nous n’avions jamais vu. Cela n’a pas été simple car il n'y en a pas tant que cela, et nous les avions quasiment tous déjà regardé... Comme le dernier opus d’Harry Potter il y a peu de temps... Sinon ça aurait été le film idéal pour une famille de fans d’H.P !

    Mais nous avons fini par trouver un film, et nous avons regardé « Le bal des sorcières ».

    le bal des sorcieres

     

    Pour le repas, un bol de frites et de morceaux de steack hachés pour les enfants, et frites et pavé de bœuf pour les parents. Bien installés sur le canapé et c’était nickel !

    Pendant qu’Emy flânait dans son bain, Léo et moi avons préparé une petite table de gourmandises avec nos boissons et pleins de bonbons ! Quand Emy a vu ça, elle en a été émerveillée ! Il en faut peu finalement wink2

     

                                            table halloween         bonbons halloween

     

    Et voilà, une jolie journée et soirée d’Halloween ! Evidemment, les enfants veulent le fêter à nouveau l’année prochaine, avec le même programme !

     

    Pendant la nuit, nous avons eu le mal de ventre d’Halloween aussi…. Ma petite gourmande s’était bien lâchée sur les bonbons, et en a payé le prix la pauvre… Une petite nuit blanche pour maman… j’ai continué Halloween le lendemain, sans déguisement, juste en zombie naturelle he

    Pin It

    votre commentaire
  • Je devais faire cet article il y a plus d'un mois, mais clairement, je manque de temps….

    Je le fais maintenant mais par contre, c’est le bilan de fin août, car depuis début septembre, nous avons commencés les niveaux suivants.

    Pour ce bilan de notre première année d’ief, je vais parler du côté scolaire, apprentissages formels en maths et en français. Je ferai ensuite un bilan pour les autres matières, mais qui ira bien plus vite.

    Pour le bilan des autres aspects (psychologique, social etc…), je vous invite à lire mon article ici smile

    Au tout début de notre aventure ief, j’avais fait un article sur notre programme français/maths. Emy faisait alors le niveau ce1 et Léo le niveau cp. Je vais reprendre mon article point par point, et je vous dirais si nous l’avons fait ou pas, et ce que nous en avons pensé. Je ne vais pas reprendre toutes mes phrases, mais le point en gros. Donc si vous voulez plus de détails sur cet ancien article, vous pouvez le lire ou le relire ici.

    Allé, c’est parti !

     

     

    MATHS

    Les enfants avaient tous les deux les cahiers de la méthode Singapour. Ils ont réussi à les finir avant l’été, ce qui représente quand même énormément de travail !

    methode singapour cp

    Ces cahiers sont supers !! Très bien faits, d’un niveau assez élevé, clairs et bien imagés. Ils comprennent le programme de toute l’année, même bien plus que les programmes suivis à l’école.

    J’ai pu comparer avec le niveau cp puisqu’Emy a fait son cp en école publique et Léo à la maison. Et bien, il a fallut que je montre à Emy des choses du livre de cp avant d’entamer celui de ce1 car elle ne l’avait pas fait à l’école.

    methode singapour ce1

     

     

    FRANÇAIS

    Pour Léo :

    « Pour Loulou, le but de cette année est de perfectionner la lecture, et peut-être en fin d’année commencer quelques notions de grammaire. Donc la priorité c’est qu’il connaisse tous les sons, simples et complexes ainsi que toutes les différentes écritures (bâtons, scripte et cursive). »

    Donc... Niveau lecture, Léo avait déjà un niveau ce1 en milieu d’année. Il lit des livres de la collection « je suis en ce1 » sans soucis.

    Nous avons vu tous les sons, mais pas approfondis longuement pour chacun d’eux car ça l’ennuyait beaucoup. Donc il lit, et je corriges parfois certains sons en les lui rappelant sur le moment. Cela passe beaucoup mieux comme ça. Mais bon, il lit des livres en toute autonomie et m’en fait des résumés ou des fiches de lecture, donc je sais qu’il lit vraiment et qu’il comprend.

    son s cp 

    Nous avons commencé à aborder la grammaire en fin d’année, mais tout doucement.

    Et pour ce qui est des écritures, il les connaît toutes, mais ça peut lui arriver de confondre certaines lettres en scripte, comme le b et le d ou encore le p et le q. Mais en lisant, il les lit bien en faisant marcher la logique.

     

    Concernant ses cahiers, il a terminé « je lis mes premiers mots avec Sami et Julie » ainsi que « le cahier de lecture » de la même collection. Il les a beaucoup aimé, et moi je les ai trouvé très bien faits.

     

     

    Le premier cahier est très ludique avec ses autocollants, mais se termine assez vite.

     

     

    Pour le cahier d’écriture, il ne l’a pas touché ! L’écriture étant son point sensible, je l’ai laissé plutôt tranquille avec ça, étant donné qu’il avait l’âge d’être en grande section. Il écrivait quand même, mais peu, et pas des lignes de lettres ou de mots.

    Nous avons beaucoup utilisé le livre-ardoise « mes premières lettres minuscules », mais très peu les deux autres qui sont « les couleurs et les formes » et « mes premiers jeux malins ».

    Pareil pour les cartes-ardoises « Alphabet », nous ne les avons pas du tout utilisées.

     

    Pour Emy :

    Tout d’abord, je vais parler des manuels.

    J’avais trouvé pour elle « Pépites français » et « Kimamila ». Nous les avons peu utilisés...

    « Kimamila » un petit peu au départ car les exercices se font directement sur le cahier. Au fil de l’année, je prenais parfois un peu des deux manuels pour compléter une leçon, ou faire une session de révision.

    Pour le petit cahier Montessori « Je découvre la grammaire », nous l’avons bien utilisé et l’utilisons encore. Il est vraiment top. Nous avons fabriqué les petits symboles en fimo, et le tout fonctionne très très bien ! Au-delà de mes espérances, car en sortant du système scolaire, Emy avait déjà un dégoût pour cette matière. Et maintenant, elle aime bien !

    Nous avons souvent utilisé « Mon premier bescherelle illustré », il est génial !

    Voilà pour les supports.

     

    Maintenant, concernant les acquis, on s’en est plutôt pas mal sorti vu la quantité de nouvelles choses à voir en ce1 en français !

    • Lecture : Alors là, je n’ai rien à dire. Emy lit très bien, et nous avons cette année amélioré la fluidité ainsi que les pauses, les tons etc… Elle lit aussi bien des romans adaptés à son âge, que des mangas, des bandes-dessinées ou des livres instructifs. Elle lit suffisamment vite et bien pour faire mon co-pilote quand nous allons quelque part avec des indications sur papier. he

     

    • Ecriture : Ce n’est pas ce qu’elle préfère, mais elle sait s’appliquer, et elle écrit bien ! Quand elle veut en tout cas lol

     

    • Grammaire : Pour cette première année d’ief, j’ai repris ce qu’elle avait vu à l’école, et qui l’avait tant rebuté. Nous avons donc revu les différentes formes de phrase, la ponctuation, puis le nom, le déterminant, le verbe, l’adjectif qualificatif, les pronoms personnels. Tout est vraiment bien acquis et compris.

     

    • Conjugaison : Alors là, on s’y est pris suuuuuper tard ! oops Je ne sais pas trop pourquoi… j’ai dû inconsciemment effacer cela de mon cerveau. Et je m’en suis rendue compte fin mars !! Et comme nous partions en vacances en avril, et bien nous avons commencé mi-avril…. Du coup pendant 3 mois et demi, nous avons pas mal accès le français sur cette matière. Elle a quand même pu voir les différents groupes des verbes, la conjugaison des verbes du premier groupe au présent, les verbes être, avoir, aller, venir au présent également. Donc dans cette matière, par rapport au programme, nous avons un peu de retard, mais rien d’alarmant. Tellement pas alarmant, qu’à l’heure actuelle nous ne faisons que des révisions dans cette matière, pour ne pas l’en dégoûter après plus de 3 mois sur ça…

    conjugaison ce1

     

    • Orthographe : Nous en avons très peu fait cette année j’avoue… c’est quelque chose que je vais corriger pour cette seconde année d’ief. Nous apprenons tous de nos erreurs ^^

     

     

    En maths et en français, les bilans sont à mon sens, plutôt positif ! Nous avons quasi suivi le programme en ne travaillant qu’1h par jour, et encore…. Et en plus, ils n’aiment toujours pas travailler en formel, donc n’y mettent pas non plus la meilleure volonté du monde !

    Malgré cela, scolairement parlant, cela fonctionne et on avance bien ! Voilà pour les maths et le français, seules matières que nous faisons en formel.

     

    Je vous retrouve très vite pour le bilan des autres matières ! cool

    P.S : rien à voir avec l’article, mais les enfants ont fait une nouvelle vidéo, et ils seraient très contents que vous alliez la voir ici ! Et encore plus si vous mettez un petit pouce et que vous vous abonnez ;-)

    Pin It

    votre commentaire
  • Aujourd'hui je voulais vous parler d'un manga coup de coeur d'Emy !

    Et j'en profite pour participer au rendez-vous "Chut, les enfants lisent" du blog devine qui vient bloguer !

    Il s'agit donc d'un manga de Sato Horokura :

    Nekojima : l'île des chats

    Nekojima, l'île des chats

    Emy est très attirée par le Japon et tout son univers. C'est donc en toute logique qu'elle s'est tournée vers les mangas depuis un petit bout de temps. Surtout qu'elle voit papa lire ses mangas depuis qu'elle est toute petite, forcément ça donne envie de faire pareil ^^

    Elle en a déjà lu plusieurs, mais celui-ci, elle l'a dévoré et adoré !! Je vais donc vous donner tout de suite son avis à elle.

     

    L'avis d'Emy (7 ans et 9 mois)

     

    Note : 10/10

     

    Personnage(s) préféré(s) : Cathy et Lili

    Nekojima, l'île des chats

     

    Points positifs :

     

    • Les dessins sont trop mignons !!

    Nekojima, l'île des chats

    • Les chapitres sont courts (maximum 5 pages) donc pratique quand on ne veut pas lire trop longtemps.

     

    • Il n'y a pas trop de texte : vu que c'est sous forme de B.D, les bulles se lisent vite.

     

    • Chaque chapitre est une histoire de la vie : par exemple il y en a un sur un anniversaire, un sur Noël etc...

    Nekojima, l'île des chats

    • Le livre n'est pas trop court, il y a donc pas mal d'histoires différentes.

     

     

    Points négatifs :

     

    • Le livre se lit trop vite tellement c'est bien !

     

    • Il n'y a pas d'autres tomes.

     

     

     

    Voilà pour son avis très positif ! Un de ses livres préférés, si ce n'est LE préféré ! Et j'avoue que c'est super mignon comme manga ^^ Si vous avez des enfants qui aiment les mangas ou les bandes-dessinées, je vous le conseille vivement ! cool

    Pin It

    6 commentaires
  •  On avoue la vérité aux enfants !

    A Noël dernier, on s'était dit avec mon chéri que ce serait la dernière année où le père-noël aurait sa place chez nous.

    Seulement en général, quand on avoue pour ce généreux papi, on avoue dans la foulée pour la petite souris.

    Mais Léo n'ayant toujours pas perdu de dent, nous avons décidé d'attendre qu'il vive au moins une fois le passage de la petite souris.

    Les mois ont passés et aucune dent n'est tombée...

     

    Le début de l'été est arrivé, et toujours pas de passage de petite souris. Nous avons donc décidé que si à la fin de l'été Léo n'avait toujours pas perdu de dent, nous leur raconterions la vérité quand même.

    Septembre a vite pointé le bout de son nez, et pas de dent tombée. Donc un soir, nous avons décidé un peu sur un coup de tête de leur parler.

     

    Nous avons eu un tout petit débriefing avant entre nous. Je ne voulais pas qu'on leur dise de but en blanc que le père-noël n'existait pas. C'est un peu trop violent quand même...

     

    Nous nous sommes donc tous installé sur le lit parental, et nous leur avons annoncé que nous voulions leur parler. Leur révéler un grand secret sur Noël.

    Papa leur a demandé s'ils avaient une idée de ce dont nous voulions leur parler, mais ils n'ont pas trouvé.

    Nous les avons un peu aiguillé en leur disant que c’était à propos du père-noël, d’essayer de se souvenir de tout ce qu’ils avaient trouvé bizarre les années précédentes, de toutes les questions qu’ils nous avaient posé, comme le fait qu’il était impossible qu’il livre tous les enfants du monde en une nuit…

    Ils nous ont alors bien fait rire avec leurs idées, comme par exemple qu’il y avait plusieurs père-noël, ou aussi que le père-noël pouvait se téléporter !

     

    Nous leur avons donc expliqué qu'il y a des choses que l'on raconte sur Noël aux petits enfants, pour rendre cette fête magique. Pour ne pas que cela ressemble à un anniversaire collectif avec un bon repas et des cadeaux pour tout le monde tongue

    Et que quand les parents estiment que leurs enfants sont assez grands, prêts à connaître la vérité, et capable de garder le secret à leur tour, alors il serait temps de les mettre dans la confidence.

     

    Nous les avons prévenus que la révélation que nous nous apprêtions à faire pourrait les chambouler un peu, les rendre triste ou en colère. Mais qu'il fallait qu'ils sachent que cela ne changerait rien pour les cadeaux (oui parce que soyons lucide, c'est cela qui les intéresse dans cette fête !), et que cela pourrait même être mieux.

    Une fois rassurés pour les cadeaux, et prêts à savoir, nous nous sommes lancés ! 

    la vérité sur le pere noel

    Nous leur avons donc expliqué que le père-noël, c'était nous... c'est nous ainsi que certaines personnes de la famille, qui achetons et installons leurs cadeaux de Noël.

    Ils sont restés un peu bouche-bée et nous ont posé beaucoup de questions de logistique he 

     

    • Quand est-ce que nous avons pu installer les cadeaux sous le sapin ?
    • D'où venait le "gling gling" de la cloche une année ?
    • Qui a fait le "oh oh oh" l'année dernière ?
    • Où cachait-on les cadeaux ?
    • Quand et comment faisions nous pour acheter les cadeaux sans qu'ils s'en aperçoivent ?
    • Comment cela se faisait-il qu'ils recevaient des vidéos du père-noël ?

     

    Nous avons pris le temps de répondre à chacune de leurs questions, avec tous les détails possibles.

    Cela les as parfois bien fait rire, parfois surpris, parfois impressionné glasses

     

    Après nous leur avons dit que maintenant qu'ils connaissaient le secret des adultes, ils devaient eux aussi garder le secret. Qu'il ne fallait en parler à aucun enfant, quelque soit son âge car l'apprendre de la part d'un autre enfant peut être mal pris. Et que c'est aux parents de décider quand leurs enfants sont prêts à entendre la vérité.

     

    A la fin de la conversation, nous leur avons demandé ce qu'ils ressentaient.

    Ils nous ont dit "ça va !" et "vous avez super bien travaillé pour nos Noëls !"

     

    C'était franchement la meilleure des réponses qu'on aurait pu avoir !! Ils ont compris, très bien accepté la chose, et sont fiers de connaître le secret. Et en plus, ils ont été reconnaissants de ce que nous avions fait pour eux à tous leur Noëls ! Que demander de plus ??

     

    Ah oui ! Et pour la petite souris, nous leur avons seulement dit que c’était nous qui mettions les pièces sous l’oreiller.

    Et nous avons rigolé au souvenir d’Emy nous disant une fois que c’était bien dégueu une souris qui se balade sur notre lit. Et qui le lendemain, après avoir récupéré ses pièces, m’a demandé de tout laver : draps, housse de couette et taies d’oreiller après le passage du rongeur magique ! 

    la vérité sur la petite souris

    Pin It

    4 commentaires